logo_symium_noir

MaPrimeRénov’ : tout ce qui change au 1er février 2023

Pour encourager les travaux de rénovation énergétique en France, l’État a mis en place la MaPrimeRénov’. Depuis 2020, ce programme s’est élargi pour couvrir plus de bénéficiaires et de travaux. À partir du 1er février 2023, les règles et conditions de MaPrimeRénov’ changeront. Dans cet article, nous vous expliquerons les modifications à venir.

1. Qu'est-ce que MaPrimeRénov’?

MaPrimeRénov’ est une aide financière qui vise à encourager les propriétaires à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Par contre, cette aide est attribuée en fonction du niveau de revenu du demandeur, de la nature des travaux réalisés et de la performance énergétique obtenue. En conséquence, elle est destinée à couvrir une partie des frais liés aux travaux de rénovation énergétique.

2. Les changements qui interviennent en février 2023 sur MaPrimeRénov'

À partir du 1er février 2023, les montants vont être ajustés et certains travaux ne seront plus éligibles à l’aide. Cependant, voici les principaux changements qui vont être appliqués à partir de cette date :

2.1 Des ajustements sur les montants de MaPrimeRénov’

En février 2023, MaPrimeRénov’ a subi des ajustements de montants. Toutefois, les ménages modestes bénéficieront d’une aide plus importante, tandis que les ménages aisés verront leur aide diminuer. Pour cette raison, voici les nouveaux montants de MaPrimeRénov’ à partir de février 2023 :

  • Pour les ménages aux revenus modestes : les montants de MaPrimeRénov’ seront augmentés de 10% en moyenne.
  • Pour les ménages aux revenus intermédiaires : les montants de MaPrimeRénov’ resteront inchangés.
  • Pour les ménages aux revenus élevés : les montants de MaPrimeRénov’ seront réduits de 10% en moyenne.

2.2 Les travaux éligibles à MaPrimeRénov’

Concrètement à partir de février 2023, certains travaux ne seront plus éligibles à MaPrimeRénov’. Il s’agit notamment :

  • Des chaudières à haute performance énergétique qui ne sont plus éligibles.
  • Des travaux sur les fenêtres qui ne sont plus éligibles.
  • Des travaux sur les murs et les toitures qui ne sont plus éligibles.
  • Des travaux de rénovation globale qui ne sont plus éligibles.

3. Comment bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

Dès lors, pour en bénéficier, vous devez être propriétaire de votre logement et réaliser des travaux de rénovation énergétique. De ce fait vous devez également respecter certaines conditions de revenus. Ainsi, pour bénéficier de l’aide, vous devez effectuer les démarches suivantes :

3.1 Faire une demande en ligne

En effet, pour faire une demande de MaPrimeRénov’, vous devez passer par l’ANAH et remplir un formulaire en ligne. Ensuite, vous devez fournir des informations sur votre logement, vos travaux et vos finances. Par suite, Joignez également des devis de professionnels.

Après avoir rempli le formulaire, vous devez l’envoyer en ligne. À cet effet, la demande sera ensuite étudiée par l’ANAH qui vous enverra une réponse dans un délai de quelques semaines. À supposer que, votre demande est acceptée, vous recevrez une proposition d’aide financière pour vos travaux de rénovation énergétique.

3.2 Les conditions de revenus pour bénéficier

Alors, pour bénéficier de MaPrimeRénov’, vous devez respecter certaines conditions de revenus. Cependant, ces conditions dépendent de votre situation familiale et de la zone géographique dans laquelle se trouve votre logement. C’est pourquoi, les plafonds de revenus sont fixés chaque année par l’ANAH. Par exemple, voici les plafonds de revenus pour 2023 :

  • Pour une personne seule : 30 572 euros
  • Pour un couple : 45 344 euros
  • Pour une personne seule avec un enfant : 55 537 euros
  • Pour un couple avec un enfant : 66 426 euros
  • Pour une personne seule avec deux enfants : 66 919 euros
  • Pour un couple avec deux enfants : 77 808 euros

3.3 Les travaux éligibles à MaPrimeRénov’

De la même manière, pour bénéficier de MaPrimeRénov’, vous devez réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre logement. Par exemple, voici les travaux qui sont éligibles à MaPrimeRénov’ :

  • L’isolation des murs, des toitures et des planchers.
  • Le remplacement des fenêtres et des portes-fenêtres.
  • Le remplacement de la chaudière ou du système de chauffage.
  • L’installation d’un système de ventilation performant.
  • Le remplacement de la production d’eau chaude sanitaire.
  • Les travaux de rénovation globale.

3.4 Les montants de MaPrimeRénov’

Le montant dépend de la nature des travaux réalisés, de la performance énergétique obtenue et du niveau de revenus du demandeur. Voici donc, les montants de MaPrimeRénov’ qui seront appliqués à partir de février 2023 :

  • Pour les ménages aux revenus modestes : les montants de MaPrimeRénov’ seront augmentés de 10% en moyenne.
  • Pour les ménages aux revenus intermédiaires : les montants de MaPrimeRénov’ resteront inchangés.
  • Pour les ménages aux revenus élevés : les montants de MaPrimeRénov’ seront réduits de 10% en moyenne.

Conclusion

Enfin, À partir du 1er février 2023, certaines règles et conditions de MaPrimeRénov’ vont changer. Les montants de l’aide financière seront ajustés et certains travaux ne seront plus éligibles. Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, vous devez remplir certaines

symium_logo_blanc

Vous avez un projet ?